la génération qui parle

briser le silence pour que le tabou tombe… se soutenir sur le chemin de la réparation… protéger nos enfants…

Des Livres

Quelques références d’ouvrages qui romancent, racontent, content, expliquent, étudient, l’inceste, la pédophilie, le déni… et d’autres qui vous ont soutenu, sur le chemin de la re-construction…
Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à laisser un message ICI

capture-decran-2017-02-25-19-13-58L’INCESTE, 36 QUESTIONS INCONTOURNABLES de Isabelle Aubry et Gérard Lopez
L’inceste défini comme « relations sexuelles entre personnes dont le degré de parenté interdit le mariage » n’est pas puni par la loi s’il est librement consenti entre personnes majeures. En revanche, il est facteur agravant pour si cela concerne un mineur. La justice reconnait ainsi son caractère traumatique.  En effet, dans le domaine de la psychopathologie, on constate que l’inceste fait des ravages. On dénombre plus de quatre millions de victimes. L’impact sur leur santé psychologique et physique est énorme. Alors qu’il s’agit d’un véritable problème de santé publique,  l’inceste fait l’objet d’un véritable déni dans la société et nécessite une prise en charge adaptée.
Découvrir les 36 questions

pittauinterditLES INTERDITS DES PETITS ET DES GRANDS de Francesco Pittau.
Illustré par Bernadette Gervais. Album à partir de 5 ans.
Pittau et Gervais nous reviennent avec un nouvel album pour les tout petits, dans le style « inventaire ». Quand on est un enfant, il y a beaucoup d’interdits: « on ne peut pas piétiner les fleurs », on ne peut pas casser les carreaux du voisin », « on ne peut pas frapper un plus petit que soi »… Mais les enfants doivent savoir que les grands ont aussi des interdits envers eux: « on ne peut pas interdire à un enfant d’apprendre », « on ne peut pas faire travailler un enfant comme un grand », « on ne peut pas prendre un enfant en photo tout nu »… L’album est ainsi structuré en deux parties: les interdits des petits, sur fond blanc, et les interdits des grands, sur fond orange. Comme toujours, Pittau et Gervais vont droit au but, dans le texte comme dans l’illustration, tout est simple et clair, c’est l’art de dire beaucoup avec une grande économie de moyens. Sur la dernière page figurent les numéros des organismes de protection de l’enfance. On ne saurait que conseiller cet album aux enfants et aux parents.
Posté par Julie Gayet sur Instagram : « On a dit qu’on libérait la parole… Livre important pour en parler avec ses enfants. »

LES CHATOUILLES de Andréa Bescond
Odette a huit ans lorsque Gilbert, un « copain » de la famille, l’entraîne dans des séances de chatouilles secrètes. La suite n’est que dommages collatéraux. L’enfant devient danseuse, cela la sauvera. Incompréhension des proches, difficulté à se construire… Andréa Bescond est l’auteure et l’interprète de ce texte : elle connaît l’histoire d’Odette, c’est aussi la sienne.
Le spectacle a obtenu le Molière du Meilleur seul(e) 2016.

9782253168669-tLE GARÇON D’A COTE de Katrina Kittle
Dans la banlieue tranquille du Middle West où Sarah vit avec ses enfants, Nate et Danny, la nouvelle fait l’effet d’une bombe : leurs voisins, et amis, les Kendricks sont accusés de pédophilie. L’horreur était sous ses yeux, et pourtant Sarah n’a rien vu, rien senti… Malgré l’équilibre fragile qu’elle tente de maintenir au sein de sa famille depuis la mort de son mari, elle décide d’accueillir Jordan, le fils des Kendricks, victime d’abus. Sarah, Nate et Danny – l’adulte, l’adolescent et l’enfant – vont devoir changer de regard, réinventer leurs rôles respectifs et leurs certitudes pour redonner à Jordan goût à la vie et l’aider à grandir.
Sans jamais verser dans le sensationnalisme, Le Garçon d’à côté prend à bras-le-corps la face obscure de la nature humaine, mais parle aussi de résilience et d’amour. Un tour de force romanesque qui dérange et interpelle. Clémentine Goldszal, Elle.
Lire un extrait.
Note de La génération qui parle : A l’époque où je l’ai lu, j’avais « juste »accepté que le comportement de mon père pouvait se ranger dans la catégorie « inceste psychique ». Voici ce que j’avais partagé sur les réseaux sociaux suite à cette lecture : « Dévoré en moins de 48 heures. Près de 600 pages pas faciles mais super bien écrites. A lire avec l’estomac bien accroché 🙂 ». Je vous le recommande vivement ! Anne Lucie

enfant• L’ENFANT INTERDIT. COMMENT LA PEDOPHILIE EST DEVENUE SCANDALEUSE de Pierre Verdrager.
La pédophilie apparaît désormais insupportable à notre société. Cette perception a été mise en exergue dans certaines affaires médiatiques comme l’affaire Dutroux, ou encore l’affaire Evrard qui illustrent les questionnements législatifs, médicaux et moraux relatifs au comportement pédophile. Pourtant, cette représentation du pédophile n’a pas toujours été aussi négative, et l’ouvrage de Pierre Verdrager analyse à la fois la tentative de valorisation qu’a connue la pédophilie au cours des années 1970 et 1980, et son échec.
Conseillé par Joëlle.

tous-les-freres-font-comme-caTOUS LES FRERES FONT COMME ÇA… de Laurent Boyet paru chez France Loisirs
Violé par son frère pendant trois ans, Laurent Boyet a décidé, 37 ans plus tard, de briser le silence pour libérer la parole des victimes.
Découvrir l’interview de Laurent pour La génération qui parle
Page Facebook de Laurent Boyet

STOP AUX VIOLENCES SEXUELLES – ECOUTONS DONC CES CORPS QUI NOUS PARLENT de Violaine Guérin.
Endocrinologue et gynécologue, le Dr Violaine Guérin nous interpelle tous sur le sens caché des maladies, reprenant au grès de dossiers cliniques les aspects psychologiques, sociétaux et philosophiques de cette violence.
En téléchargement ICI

COMMENT GUERIR APRES DES VIOLENCES SEXUELLES ? de Violaine Guérin.
Le corps parle et nombre de ses expressions ne sont que mémoires de violences du passé.
Vivre des violences sexuelles est l’expérience la plus destructrice qu’il soit donné de vivre à un être humain.
C’est un crime, souvent « parfait », qui touche une femme sur quatre et un homme sur six dans sa vie.
Les personnes qui en sont victimes, majoritairement dans l’enfance, sont souvent projetées dans une amnésie post-traumatique qui les empêche de faire le lien entre leur mal être, tout un cortège de symptômes et ce qu’elles ont vécu.
Quand la conscience permet d’identifier l’auteur des violences, la société bien souvent ne veut pas voir et condamne trop rarement ces faits de violences sexuelles, qui de ce fait continuent de se propager et de la détruire.
Quand elle ne meurt pas sur le champ, la personne qui a été victime de violences sexuelles va se consumer à petit feu et mourir dans tous les cas prématurément par rapport à ce qui aurait dû être, après un long parcours de souffrances psychiques, morales et physiques. Tous les aspects de sa vie seront impactés.
C’est pourquoi il est si important d’entamer un véritable parcours de réparation de ces violences, et qu’un grand nombre de professionnels de santé soient formés à ces soins si spécifiques et subtils.
Il est aussi important de veiller à ce que les personnes victimes de telles violences soient aidées le plus tôt possible par rapport au traumatisme, d’où l’importance du dépistage et de la mise à disposition de protocoles thérapeutiques efficaces et limités dans le temps. C’est l’objet de cet ouvrage.
Oui, on peut renaître du crime de violences sexuelles, on peut guérir ses blessures, recontacter sa belle âme créative et repartir sur son chemin de vie avec toute sa force intérieure.

PEDOPHILES ET AUTRES AUTEURS D’AGRESSIONS SEXUELLES.
POURQUOI ? COMMENT ? COMMENT SOIGNER ? 
de Violaine Guérin.
Qu’est-ce qui fait qu’on devient pédophile ? Qu’est-ce qui fait qu’on perpètre des crimes sexuels ?Des questions auxquelles le Dr Violaine Guérin, endocrinologue et gynécologue médicale, apporte des réponses très précises.Un livre qui balaye de façon exhaustive le sujet des violences sexuelles, et ces crimes, souvent “parfaits”, qui touchent une femme sur quatre et un homme sur six dans leur vie, le plus souvent dans l’enfance.
Un livre qui explore tous les champs, y compris celui des liens entre processus de radicalisation et violence sexuelle sur lesquels la société se doit d’ouvrir les yeux.
Guérir de ce qui est décrit comme une « déviance sexuelle », oui, c’est possible !
Mais pour ce faire, encore faut-il comprendre ce qui sous-tend cette violence, afin d’y apposer un soin pertinent et nécessairement étiologique.Un parcours de soins très concret, multidisciplinaire, avec une approche holistique de la personne auteur est ici proposé.
Un ouvrage qui rappelle la violence masculine, mais aussi féminine que notre société a bien du mal à admettre.
Une violence qui doit être condamnée, de façon imprescriptible au regard de la loi, afin de pouvoir mettre à tout moment les auteurs d’agressions sexuelles en obligation de soin.
Une violence qui doit être éradiquée car elle détruit l’Humanité.
Et nous avons tous à y travailler

naissance_1e-couvNAISSANCE de Alexandra Coenraets
Paru aux éditions aux Editions Chloé de Lys.
Comment vivre quand on est morte très tôt ? Quand on tâtonne dans le noir ? Comment être une femme quand on nous a volé le droit d’être une fille ? Comment apprendre à désirer ? Comment vivre sa sexualité de femme ? Comment vivre ses relations avec les autres, avec les hommes ?
« Un jour lointain de mon histoire, je ne peux dire précisément lequel, la vie s’est ternie d’un coup et je me suis retrouvée dans une enveloppe morte.
Disparues la conscience et la beauté de pouvoir me vivre en tant qu’être sexué.
A partir de ce moment-là, je me suis éteinte et j’ai oublié jusqu’à la moindre trace de ce qui s’était passé. »
Découvrir l’article d’Alexandra sur La génération qui parle.

bm_9782709635790PLUS RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT de Delphine de Vigan.
Résumé : « Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.
Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. »
Proposé par Marie : Je ne suis pas très forte en tant que critique littéraire mais ce bouquin a réveillé en moi certaines choses et traite formidablement du déni dans le milieu familial.

21-ebnun1zlELLES BRISEES de Laurence Guicharnaud
Une vie sans problème entre un mari et deux enfants. Claudie Abas, libraire, ne va pas tarder à basculer dans l’horreur. Il suffit d’une rencontre, d’une amitié qui naît. Elle découvre une enfance massacrée par l’inceste au travers de l’histoire de Phaedra et de ses écrits. L’inceste? Il n’existait que dans les journaux, dans d’autres villes. Toujours loin de soi. Claudie se révolte contre cette réalité qui la bouleverse. Les notables portent parfois des masques. L’indignité se vêt de respectabilité. Elle veut dénoncer les coupables, publier les poèmes hurlés par son amie. Mais un jeu de miroirs insoupçonnable se met en place. Jusqu’où cela ira -t-il?
Proposé par Alexandra.

imgresMOURIR DE DIRE de Boris Cyrulnik
« Si vous voulez comprendre pourquoi je n’ai rien dit, il vous suffit de chercher ce qui m’a forcé à me taire. Je vais donc me taire pour me protéger. »
Le honteux aspire à parler, mais ne peut rien vous dire tant il craint votre regard. Alors il raconte l’histoire d’un autre qui, comme lui, a connu un fracas incroyable. À la honte qui me fait me taire s’ajoute, si je parle, la culpabilité de vous entraîner dans mon malheur.
Chacun de nous a connu la honte, que ce soit deux heures ou vingt ans. Mais ce poison de l’existence ne crée pas un destin inexorable. »
Un nouveau visage de la honte, inédit, émouvant et profond, nourri par les acquis les plus récents des neurosciences et de la psychologie. Un livre qui aide à dépasser la culpabilité et à retrouver force, fierté et liberté.
Proposé par Mie

imgresTHE WAR ZONE de Alexander Stuart
Tom, 15 ans, en pleine crise d’adolescence et renfermé sur lui-même, emménage avec sa famille dans une maison en pleine campagne. Sa mère vient tout juste d’accoucher d’une petite fille, et malgré le chambardement dû à ces changements, lui ne vit que la solitude et l’ennui. Mais un jour, l’adolescent fait une bien cruelle découverte et démasque l’indicible secret qui lie son père à sa grande sœur Jessie…
Conseillé par Nath

9782709646949-001-xLA CONSOLATION de Flavie Flament
Dans ce récit sensible et délicat, Flavie Flament évoque la trahison des adultes qui lui ont ravi son corps et son innocence. C’est aussi l’histoire d’une renaissance.
« C’est mon histoire, celle de Poupette, à qui il manquait un morceau d’existence aussi vital qu’un battement de cœur. J’ai assemblé, une à une, les séquences du saccage d’une innocence, comme on recompose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchirée. Aujourd’hui, je suis Moi, intégralement, plus forte. Consolée. »
Conseillé par Nath

51q19v2vrnl-_sx314_bo1204203200_TURNING STONES de Marc Parent
Pourquoi un enfant en bas âge meurt-il de malnutrition? Pourquoi un enfant de huit ans tient-elle un couteau à la gorge de son frère? Ou une mère pousse-t-elle sa fille chérie du haut de 23 marches ?
Marc Parent a fouillé dans les rues – et son coeur – pour trouver les réponses et les partage dans ce livre puissant et vif.
Conseillé par Nath

we-believe-you-annie-clark-andrea-pino-3d-1WE BELIEVE YOU de Annie E Clark et Andrea L Pino
Plus qu’une femme sur cinq et 5 est victime d’agression sexuelle durant sa scolarité. Dans We Believe You, des étudiants de différents collèges, lycées et universités, publics et privés, partagent leurs expériences, le traumatisme, la guérison et l’activisme quotidien. Les témoignages sont issus d’un échantillon de population très diversifié, contextes économiques et familiaux, d’identités de genre, d’intérêts, etc… Des histoires qui devraient parler à tous.
Conseillé par Nath

15095092_1353480844676178_1073757289249555438_nL’ENFANT MEDUSE de de Sylvie Germain
Une petit fille, Lucie Daubigné, vit une enfance paisible et heureuse dans un village du Berry, au cœur des landes et des marais peuplés d’oiseaux, d’insectes, de crapauds et de fées invisibles. Les voix des bêtes, du vent et des légendes restées vivantes tissent le chant de la terre. Un chant plein de douceur. Mais le calme bonheur du lieu et de l’enfance est soudain brisé. Un ogre rôde dans le pays, avide de corps de petites filles. La douleur et le deuil se lèvent sur son passage. Lucie devient la proie de l’ogre. Mais, si celui-ci ne la tue pas, comme ses autres victimes, il détruit peu à peu en elle l’innocence, la joie de vivre, l’amour et la bonté. Lucie, rongée par son secret de honte et de souffrance, se transforme en une créature maigre, laide et haineuse. Elle s’ensauvage. Le chant de la terre devient un chant de guerre et de vengeance. Armée de la seule force de son regard, « L’Enfant Méduse » entreprend le combat contre l’ogre. Lucie vaincra, mais ni la paix, ni l’innocence ne lui seront rendues. La douleur, la violence et la haine ont pris trop profondément racine en elle. Il faudra longtemps à Lucie, très longtemps, pour réapprendre à vivre en paix avec le mal, avec les autres et elle-même…
Conseillé par Sylvie : Livre magnifique et plein de poésie.

imagesPEAU D’ANE de Charles Perrault
Dans Peau d’Âne, on trouve : un roi aveuglé par l’amour, une reine mourante aux exigences ambigües, une belle princesse, une fée marraine, trois robes de la couleur des astres et un âne qui fait de l’or. Et encore un prince, un gâteau, une séance d’essayage de bague et un mariage en grande pompe…
Cette histoire triste et cruelle aborde, avec le langage symbolique propre aux contes, un thème délicat : le désir incestueux. Elle  s’achève dans le bonheur et l’humour.
Conseillé par Sophie
Lien du conte en audio

41zzh5fz3ulLE PETITE VELO BLANC de Cécile B.
En juillet 1977, Cécile B. avait 5 ans. Elle passait des vacances sans ses parents, chez une grand-tante. Cet été-là, elle a été violée plusieurs fois par un cousin éloigné, un père de famille qui prétendait lui apprendre à faire du vélo. Personne ne l’a su à l’époque. Personne n’a décrypté les dessins que Cécile a faits à l’école quelques mois plus tard, des dessins qui criaient pourtant « o scour »… Pour survivre au traumatisme, Cécile a enfoui ces viols dans son inconscient, jusqu’à ce qu’ils ressurgissent trente-deux ans plus tard.
Cet « oubli » a un nom : l’amnésie post-traumatique, et il touche de nombreux enfants victimes de viol.
Quand ses souvenirs ont refait surface, Cécile a vécu dans la honte, la colère, le désir de mourir. Elle a soudain compris ses problèmes à l’adolescence, sa peur des hommes, son incapacité à construire sa vie de femme…
Ce livre est le récit d’un chemin douloureux mais aussi d’une victoire sur la vie. Car au terme de son parcours, Cécile B. s’est reconstruite.

blessures-de-famille_imageheight180 BLESSURES DE FAMILLE de Frédérique Gruyer
Une psychothérapeute et psychosexologue s’appuie sur ses vingt années de pratique clinique pour expliquer comment il est possible de guérir d’abus familiaux et de traumatismes sexuels.
Une cinquantaine de témoignages étayent son discours, et montrent comment une professionnelle utilise des techniques comme l’EMDR ou l’hypnose éricksonienne.
Proposé par Alexandra.

9782130573326_v100A L’EPREUVE DE L’INCESTE de Jenyu Peng
La question initiale de ce livre est née du constat que la rencontre entre les anciennes victimes de l’inceste et les milieux des « psy » se terminait souvent très mal. Sur le plan théorique, quelle peut être l’approche de la psychanalyse, fondée sur l’organisation libidinale du sujet, face à un trauma réel comme celui de l’inceste? Sur le plan de la pratique, la psychanalyse en tant que cure est-elle capable d’accompagner une victime de l’inceste dans son chemin de reconstruction ?
En prenant pour point de départ ces difficultés tout en recueillant le témoignage des victimes avec une « oreille » psychanalytique, Jenyu Peng tente de s’approcher au plus près de la réalité de l’inceste, du trauma initial jusqu’au « sentier escarpé » de la guérison.
Proposé par Alexandra.

corpsNOTRE CORPS NE MENT JAMAIS de Alice Miller
Quand nous tombons malades, quand nous faisons l’expérience de la dépression, de la toxicomanie, de l’anorexie …, c’est que nous sommes traversés par un conflit intérieur entre ce que nous ressentons et ce que nous voudrions ressentir. D’un côté, il y a notre corps, qui garde intacte la mémoire de notre histoire, et tout particulièrement des mauvais traitements que nos parents ont pu nous infliger ; de l’autre, il y a notre esprit et notre volonté conditionnés par la morale et l’éducation traditionnelles à aimer et honorer, quoi qu’il arrive, ces mêmes parents.
Ce livre nous montre, à travers de nombreux exemples – notamment les vies d’écrivains célèbres – les conséquences parfois dramatiques de ce conflit, mais aussi, qu’il existe, aujourd’hui, des raisons d’espérer.
Proposé par Alexandra.

capture-decran-2017-02-19-00-10-54LE LIVRE NOIR DES VIOLENCES SEXUELLES de Muriel Salmona
Les violences sexuelles, familales, conjugales sont une réalité toujours peu prise en considération par les acteurs médico-sociaux et politiques. Or les conséquences psychotraumatiques de ces violences sont énormes en terme de santé publique. Cet ouvrage entend dénoncer ce silence et cette démission pour permettre aux victimes d’être réellement et efficacement traitées. Un livre document qui éclaire, explique et interpelle !
Proposé par Alexandra.

17535FEMME DESIREE, FEMME DESIRANTE de Danièle Flaumenbaum
Une majorité de femmes souffrent -souvent sans le savoir- de ne pas avoir la vie sexuelle qu’elles souhaitent : être à l’aise avec les sensations, pouvoir les ajuster à celles du partenaire, bénéficier ainsi des vertus reconstituantes du partage amoureux. Au croisement de la gynécologie, de la médecine chinoise, de la psychanalyse et de l’approche transgénérationnelle, le docteur Flaumenbaum, gynécologue et acupunctrice, s’appuie sur plus de trente ans d’expérience pour expliquer comment les femmes d’aujourd’hui construisent leur sexualité, la place qu’y tient la mère, pourquoi le plaisir ou même le désir sont si peu souvent au rendez-vous, et comment faire pour y remédier. Un livre qui devrait revigorer les hommes et dynamiser les femmes.
Proposé par Alexandra.

51zzmldoewl-_sx323_bo1204203200_NON-LIEU, UN PSYCHIATRE EN PRISON de Christiane de Baurepaire
La prison se porte bien, insensible au temps, à la couleur de l’exécutif et aux condamnations éthiques. Forteresse institutionnelle inaltérable, elle demeure le fidèle instrument d’une politique pénale de plus en plus répressive, où l’élimination remplace l’exclusion. En témoigne la création des centres de rétention de sûreté nés du principe de précaution et du populisme pénal. Après quinze années passées au sein de l’institution pénitentiaire de Fresnes, Christiane de Beaurepaire livre ici son témoignage de psychiatre, traçant avec affection et parfois brutalité des portraits de prisonniers et de soignants, contant des histoires de vie poignantes, dénonçant les absurdités du système carcéral. Carrefour opaque de tous les paradoxes, la prison est aussi le dernier « asile » de la folie et de la misère, une régression de plusieurs siècles, le dernier refuge des hommes exclus et de l’humanité sans fard. Qui remplit les prisons ? Comment y arrive-t-on et pourquoi y retourne-t-on ? L’auteur explique comment elle a vu la maladie mentale pénalisée par la justice s’installer légalement en prison et y prospérer. La démission des politiques sanitaire et sociale, l’indifférence des responsables et la destruction du dispositif de santé publique en portent la responsabilité.
Proposé par Michelle.

imgres-1• LA VIOLENCE IMPENSABLE, INCESTE ET MALTRAITANCE de Frédérique Gruyer, Martine Nisse et Pierre Sabourin.
Les psychothérapeutes qui ont écrit cet ouvrage se sont attachés à analyser la maltraitance et les abus sexuels d’enfants, sous leurs multiples aspects : individuel, familial, social, juridique et thérapeutique. Les auteurs réfléchissent aussi sur la conduite à tenir pour venir en aide à ces jeunes victimes, qui restent marquées à vie par ces traumatismes (échec scolaire, délinquance, toxicomanie, prostitution, dépression,…) et qui risquent de reproduire le même comportement avec leurs propres enfants.
Proposé par Michelle et Stéphanie.

q115• GUERIR DES ABUS SEXUELS ET EMOTIONNELS de Heinz Peter RÖHR
L’auteur analyse avec précision les conséquences de l’abus :
Comment l’expérience d’abus est-elle revécue à l’âge adulte ?
Comment l’identité de victime est-elle ressentie ?
Quels troubles du comportement l’abus a-t-il engendrés ?
Quelles sont les répercussions sur la vie de couple et la sexualité ?
Autant de questions, et bien d’autres, appréhendées dans leurs dimensions conscientes et inconscientes et étayées par de nombreux témoignages.
Comme les contes qui affirment qu’une délivrance est possible, car ils aboutissent toujours à une fin heureuse, la démarche de l’auteur se veut thérapeutique ; il s’agit de comprendre la problématique de l’abus sexuel et de découvrir comment accéder à la guérison.
Proposé par Stéphanie.

9782246686118-t• KING KONG THEORIE de Virginie Despentes
« J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteurs, ceux qui voudraient l’être mais ne savent pas s’y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés. Parce que l’idéal de la femme blanche séduisante qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, je crois bien qu’il n’existe pas. » V.D.
Proposé par Stéphanie.

imgres• INCESTE de Virginie Talmont
« Une petite fille nichée dans mon cœur s’est mise à me parler, à me pleurer sa douleur, à me narrer sa terreur. A me dire des choses terribles. Je l’entendais parler à travers ma bouche mais les mots qui en sortaient étaient trop lourds, trop graves, trop impensables. »
Lorsqu’elle accouche de son premier enfant, Virginie découvre qu’elle ne peut supporter de voir ce père aimé et redouté s’approcher du nourrisson, et qu’elle-même se refuse à certains gestes, pourtant anodins. Pour en finir avec sa souffrance, elle décide d’en remonter le fil, aidée de la psychanalyse et de la prière. Elle part à la rencontre d’une petite fille cachée au tréfonds de son âme, qui lui révèle le terrible secret. Un secret auquel elle ne peut croire. A vingt-huit ans, Virginie a rompu avec Jeff, son père, comme elle aurait rompu avec un amant.
Proposé par Stéphanie.

cvt_la-force-davancer_4203• LA FORCE D’AVANCER de Melody Moore
Parce qu’il est sans preuve et sans cadavre, l’inceste reste le crime parfait. A la quarantaine, Melody entreprend un cheminement dans les dédales de son passé pour mieux analyser les raisons de son morcellement intérieur. Élevée dans un milieu bourgeois des années soixante-dix au sein d’une fratrie féminine, son enfance reste marquée par les tabous, les agressions sexuelles transgénérationnelles, la solitude et le silence.
De souffrances morales en somatisations, de réminiscences en prises de conscience, Melody comprendra qu’elle a subi un inceste à l’âge de 8 ans. Animée d’une force de vie et d’un courage hors pairs, elle se reconstruit peu à peu et adresse un message d’espoir à toutes les victimes d’inceste.
Proposé par Stéphanie.

9782290305973• LE VIOL DU SILENCE de Eva Thomas
Quinze ans. Une enfance heureuse malgré tout, dans une famille chrétienne exemplaire, au cœur de cette Normandie profonde qui vit encore comme au 19eme siècle. Heureuse malgré une quasi-pauvreté, malgré le manque de tendresse d’une mère harassée par ses six enfants, malgré une nature trop sensible à la dureté du monde. La tendresse, la chaleur, la complicité, c’est auprès du père qu’elle vient les chercher – cet ancien sabotier devenu jardinier qui sait les gestes justes, le langage de la terre, et comprendre sa fille avec ou sans mots.
Et puis un jour tout bascule. La mère est absente, les petits sont couchés. Comment s’est-elle retrouve dans le grand lit conjugal, avec cet homme qu’elle ne reconnaissait plus ?
Pourquoi n’a-t-elle pas crié ? Pourquoi, pourquoi s’est-elle laissé faire ?
Il lui faudra près de trente ans pour vivre jusqu’au bout l’horreur de cette nuit-là. Trente ans pour découvrir que l’impossible paix était au terme de son chemin de croix, et pouvoir à nouveau regarder son père sans haine ni révolte…
Proposé par Stéphanie.

417aynsc46l-_sx195_LE SANG DES MOTS : LES VICTIMES, L’INCESTE ET LE DROIT de Eva Thomas
Eva Thomas, abusée par son père, écrit Le Viol du silence en 1986. Elle crée au même moment l’association SOS Inceste et participe à une émission télévisée à visage découvert ; elle libère alors la parole sur les viols incestueux et se lance dans une campagne de dénonciation de ces crimes souvent secrets. Mais d’avoir vu, en juin 1989, une victime d’inceste condamnée pour diffamation, elle se retrouve en état de choc. Le Sang des mots est le récit de cet effondrement, et de la lente renaissance qui l’a suivi. A la voix de l’auteur s’en mêlent d’autres : celles des victimes d’abord, mais aussi des magistrats, des psychanalystes et des professionnels concernés par ce problème. En ressort l’idée que le viol incestueux est un crime, et que c’est au tribunal que la réparation doit commencer. C’est seulement à partir de cette priorité du juge sur l’analyste qu’une psychothérapie pourra être entreprise. Mais interroger les dogmes reçus de la psychanalyse, c’est aussi permettre aux victimes condamnées au silence par la prescription de pouvoir se reconstruire. Publié en 1992, Le Sang des mots est ainsi devenu un ouvrage de référence sur la question. Les aléas de l’édition l’avaient rendu introuvable. L’évolution des mentalités imposait qu’il fût réédité. Car le débat s’est, depuis, largement ouvert dans les médias ; le regard sur les victimes a changé, la prescription est en passe d’être modifiée. Cette nouvelle édition est précédée d’une préface de Marie Balmary et d’une introduction inédite de l’auteur.

imgres-3• LA PREMIERE FOIS J’AVAIS 6 ANS de Isabelle Aubry
En France, chaque année, des milliers d’enfants sont abusés sexuellement. Trois fois sur quatre par un membre de leur famille. Presque toujours, l’enfant et son entourage se taisent.
Victime de cette loi du silence qui a brisé sa vie, Isabelle Aubry raconte son calvaire.  » Dans le lit de mon père, j’ai laissé mon enfance, mon équilibre, ma santé, mes études. Beaucoup d’enfants endurent aujourd’hui le cauchemar que j’ai supporté. C’est pour eux que j’ai décidé de raconter mon histoire. »
Le courage, la force de caractère et la détermination d’Isabelle Aubry lui ont permis, petit à petit, de se reconstruire. Elle est aujourd’hui une mère, une épouse et une combattante hors pair.
Elle a créé l’Association Internationale des Victimes de l’Inceste et se bat pour que chaque victime réussisse à survivre, pour que chaque bourreau soit reconnu coupable.
Proposé par Stéphanie.

imgres-4• J’AVAIS DOUZE ANS de Nathalie Schweighoffer
Nathalie avait douze ans quand son père l’a violée pour la première fois.
En ce temps-là, confie-t-elle, « j’étais toute fière quand on me disait que j’étais déjà une petite femme. Je ne savais pas ce que ça voulait dire être une petite femme en miniature, une poupée que mon père installait tranquillement dans la nuit sur la machine à laver pour la violer ».
Pendant cinq ans, la peur, la résignation, la culpabilité l’empêchent de parler. et puis, à dix-huit ans, avec un courage et une détermination admirables, elle décide de briser le silence : elle porte plainte contre son père et accepte de témoigner à la télévision.
« J’ai entamé une véritable croisade. J’avais envie de dire à toutes les filles comme moi de ne plus avoir honte. » Nathalie crie sa douleur. À nous de faire silence pour écouter, et partager son combat.
Proposé par Stéphanie.

bm_35187_1689027• LA PETITE FILLE DU SILENCE de Christine Alexander
« Depuis 34 ans, je me taisais. Je composais avec soin mon rôle de femme ordinaire.
Et puis, le jour où j’ai appris que ma nièce de 13 ans avait été violée par son beau-père, mon passé à soudain refait surface. Les coups, la peur, la honte…
Je me suis juré de faire pour ma nièce ce que ma mère n’avait jamais fait pour moi ; Tout dire .
Pour mes enfants aussi. Qu’ils sachent. Et pour tous les enfants du monde dont on assassine l’enfance comme on a assassiné la mienne. »
Proposé par Stéphanie.

9782228897983CE QUE LES MAUX DE VENTRE DISENT DE NOTRE PASSE de Ghislain Devroede
Douleurs abdominales chroniques, constipation, diarrhée – que cachent ces troubles ? Comment les interpréter et les soigner ? Le ventre souffrant exprime souvent ce que le sujet ne peut nommer. Une vision intégrée, non seulement du « fondement », du plancher pelvien, mais aussi de l’être tout entier, est alors indispensable à une véritable guérison. Ce livre propose cette vision intégrée du ventre, et de ses interactions avec la psyché et le passé. Ghislain Devroede, chirurgien et professeur de chirurgie à l’université de Sherbrooke (Québec) depuis plus de trente ans, a développé pour ses patients une technique de soins combinant la peinture, le transgénérationnel et la communication non verbale.
Proposé par Charlotte.

cvt_ne-le-dis-pas-a-maman_1750• NE LE DIS PAS A MAMAN de Toni Maguire
Dès l’âge de 6 ans, Antoinette subit les viols de son père. Elle révèle l’indicible à sa mère, mais cela n’y fait rien, et des années de tortures sexuelles et mentales s’ensuivent. Enceinte de son père à 14 ans, elle dévoile à nouveau son secret. Il est incarcéré, mais Antoinette est rejetée par sa famille, ses professeurs et ses amis. Elle échappe de peu à la mort en tentant d’avorter.
Proposé par Stéphanie.

51iupvku7ql-_sx195_• ILS ONT LAISSE PAPA REVENIR de Toni Maguire
Elle pensait enfin être protégée des agressions physiques et psychologiques subies depuis sa petite enfance. Elle se trompait.
Toni Maguire, auteur du best-seller Ne le dis pas à maman, poursuit le récit de son enfance, racontant sa terrible vérité. Le père de Toni a abusé d’elle dès l’âge de six ans et ce crime n’a été révélé que lorsqu’elle est tombée enceinte et a dû se faire avorter.
C’est grâce au témoignage difficile de Toni que cet homme qui lui a fait tant de mal a été emprisonné. Enfin, elle a cru pouvoir vivre normalement. Jusqu’au jour où son père, sorti de prison, est revenu à la maison.
Proposé par Stéphanie.

cvt_mon-enfance-assassinee_9495• MON ENFANCE ASSASSINEE de Patricia Pattyn
Le récit authentique d’une vie amputée. Le message d’une femme à tout jamais meurtrie. Un cri déchirant qui vient briser les bonnes consciences.
L’enfance martyre: un enfer encore bien réel, dont on ne parle pas. Silence, honte et lâcheté.
Né dans une famille pauvre du Nord, orpheline à sept ans, Patricia Pattyn a vécu cet engrenage de violence et de malheur: le beau-père abusant d’elle, les privations de nourriture, l’orphelinat, la terreur du fouet ou du cachot, la méchanceté des pensionnaires entre elles. Jamais elle n’a connu ce monde où les enfants mangent à leur faim. Jamais elle ne s’est endormie au son d’une berceuse. Plus tard, entre les murs d’une maison de redressement, comment aurait-elle pu imaginer qu’ailleurs, des adolescents grandissent librement, avec des problèmes d’acné et des maux d’amour ?
Aujourd’hui, mère à son tour, elle témoigne. Elle veut croire qu’un jour, plus aucune de ces atrocités n’existera.
Proposé par Stéphanie.

patric11• BLESSEE A JAMAIS de Patricia Pattyn
Le message d’espoir d’une femme dont l’enfance fut assassinée, et qui veut pourtant croire au bonheur. Comment guérit-on de son enfance quand elle vous a été volée, arrachée, piétinée de la plus atroce façon ? Patricia Pattyn, qui a bouleversé la France avec le récit de son martyre, a aujourd’hui quatre enfants, une vie heureuse et un rêve pour lequel elle se battra de toutes ses forces : celui d’un monde où les enfants vivront en paix, dans la gaieté et l’innocence… Et pourtant, avant de croire enfin que le bonheur peut exister, il lui aura fallu de longues années de lutte contre elle-même et les démons qui l’assaillent, d’allers et venues entre l’espoir et le découragement absolu. Pour obliger le malheur à lâcher sa proie, elle aura fait preuve d’une volonté de chaque instant, d’une infinie persévérance. Mais son vrai combat ne fait que commencer. Maintenant la force est en elle. Patricia est née, et plus rien ne pourra l’abattre !
Proposé par Stéphanie.

personne-nest-venuPERSONNE N’EST VENU de Robbie Garner et Toni Maguire
Robbie Garner n’a que 5 ans lorsqu’il assiste à la tentative de suicide de son père. Le même jour, sa mère, alcoolique, décide de le placer dans un orphelinat, ainsi que sa sœur et ses deux frères. Tenu par des religieuses, le Sacré-Cœur est en apparence un endroit paisible. Pourtant, on y commet les pires abus : privations, sévices corporels, humiliations… Robbie trouve la force de résister, mais son frère cadet Davie gardera d’importantes séquelles psychologiques. Plus tard, Robbie est transféré à Haut-de-la-Garenne, où des gardiens pervers et violents organisent en toute impunité des orgies sexuelles d’une cruauté inouïe. Certains enfants se suicident, d’autres disparaissent mystérieusement. En 2008, la médiatisation de l’affaire de « l’orphelinat de l’horreur » à Jersey a brusquement fait jaillir les terribles souvenirs de Robbie Garner. Personne n’est venu est son témoignage.

81mw3esvqzl-_ac_ul320_sr198320_3096 JOURS de Natascha Kampush
Le 2 mars 1998, la jeune Natascha Kampusch va pour la première fois à l’école à pied. Elle est enlevée sur la route par Wolfgang Priklopil, un ingénieur électricien d’une trentaine d’années. Elle réussira à s’échapper après 3096 jours. Voici le récit de cette captivité terrible : pendant dix ans, elle restera enfermée dans une pièce de 5 mètres carrées, la plupart du temps dans le noir et pendant les six années suivantes elle sera son esclave domestique. Sous le joug de la violence et surtout d’un terrible harcèlement psychique de son agresseur, elle réussira à résister à sa séquestration et à s’enfuir. Un récit bouleversant et terriblement émouvant.Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni et Leïla Pellissier.

• TU N’AIMES PAS TON PAPA ? de Sally East et Toni Maguire
Sally n’a que 3 ans lorsque son père commence à la toucher bizarrement. La fillette comprend déjà que ce n’est pas ainsi qu’un père devrait se comporter. La mère de Sally, qui souffre d’une grave dépression, devine tout mais ne dit rien : quand « cela » se passe, elle détourne le regard et ignore sa fille.
Sally, elle, continue d’aimer sa mère et de lui pardonner.Mais quand sa mère décède, Sally se retrouve seule face à son père qui maintenant se sent libre d’abuser d’elle quand il veut.
Et il ne cesse de lui répéter : « Tu n’aimes pas ton papa ? »? Ce père qui est censé la protéger et qui, pourtant, commet le pire des crimes ? Une enfance volée, la trahison des adultes : un témoignage unique sur les ravages de la maltraitance.

james-lisa-pourtant-maman-savait-2013-city-edition_01• POURTANT, MAMAN SAVAIT… de Lisa James
Le monde de Lisa, qui vient d’avoir 4 ans, bascule lorsque son beau-père s’installe chez sa mère. Il est violent, et il commence à faire des choses à Lisa. La fillette sait que ce n’est pas bien et elle demande de l’aide à sa mère qui se contente de hausser les épaules. Indifférente. C’est le début d’une longue et terrible liste de trahisons… Un jour, à 16 ans, Lisa rentre de l’école et découvre que sa mère a inversé leurs chambres. Dorénavant, la jeune fille dormira avec son beau-père : « Tu es ma petite amie maintenant », lui annonce-t-il. Quelques mois plus tard, le cauchemar se poursuit : Lisa est contrainte d’emménager dans un nouvel appartement, prisonnière et seule avec son terrible beau-père… Un homme terrifiant, une mère coupable, une petite fille trahie.

ne-dis-rien-a-personne-102103-176-288• NE DIS RIEN A PERSONNE de Marianne Marsh et Toni Maguire
Le père de Marianne est violent, sa mère alcoolique. A l’école, tel un vilain petit canard, ses camarades la rejettent et les professeurs la tolèrent à peine.
Une seule personne lui apporte cette attention dont elle a tant besoin : un voisin. Un homme qui réalise rapidement que Marianne est une proie facile et sans défense. Celle qu’il surnomme sa  » petite Lady  » devient ainsi son objet sexuel. Elle n’a que 8 ans. Et il ne cesse de lui répéter :  » Ne dis rien à personne… « .
Enfermée dans une spirale de honte et de peur, Marianne garde le secret pendant des années. Jusqu’à ce jour où, à 13 ans, elle tombe enceinte. Mais le pire est encore à venir…

imgres-2• J’ETAIS LEUR PETIT JOUET de Maria Landon et Andrew Crofts
« Je ferai de toi ma petite prostituée »
Elle est encore qu’une enfant quand son père annonce ses intentions á Maria. Sa mère, dépitée par la vie qu’elle mène, a quitté la maison, laissant Maria seule avec son père et ses frères et sœurs.
C’est le début du cauchemar pour la fillette qui n’a que neuf ans : son père la frappe et commence à abuser d’elle, il lui dit qu’il l’aime, que c’est un secret que personne se doit connaître. Et les choses empirent encore.
Maria vient d’avoir treize ans : son père la vend à d’autres hommes dont elle devient le « petit jouet « . Condamnée à une existence sans espoir, jeune adolescente, elle sombre dans l’alcool et la drogue. Jusqu’au jour où elle décide de se battre pour fuir cette vie qu’elle déteste tant…

cvt_le-prince-des-marees_7938LE PRINCE DES MAREES de Pat Conroy
Il y avait le père, Henry Wingo, pêcheur de crevettes, violent, buté. La mère, Lila, belle, ambitieuse, monstrueuse. Et les disputes, les cris, les coups…
Luke, le fils aîné, Tom et Savannah, les jumeaux, auraient peut-être pu, malgré tout, sortir indemnes de leur enfance saccagée. Car ils avaient l’île Melrose, les marais, le parfum d’eau salée de la Caroline du Sud, l’or de ses lunes et de ses soleils… Peut-être auraient-ils échappé aux stigmates du passé, s’il n’y avait eu le moment d’horreur absolue, un soir, dans la petite maison blanche. Et si leur mère ne leur avait pas imposé la silence, les condamnant ainsi à revivre le drame, jour après jour, nuit après nuit.
Dans une Amérique actuelle et méconnue, au coeur du Sud profond, un roman bouleversant qui mêle humour et tragédie.

41a07n-mnzl-_sx195_LA FABRIQUE DE PERVERS de Sophie Chauveau
Comprenant qu’elle était loin d’être la seule à avoir connu une enfance et une adolescence saccagées, Sophie Chauveau a enquêté pour dresser l’inventaire des victimes et des bourreaux de sa famille. La dynastie de pervers, qui commence avec le dépeceur du Jardin des Plantes pendant le siège de Paris, se poursuit sur trois générations.
Unique par l’ampleur de ce qu’il dévoile, son témoignage sur l’inceste est d’une force inouïe.
Voici le roman monstrueux d’une famille hors normes.
Conseillé par Audrey : une lecture difficile mais un écrit très courageux, qui démontre bien la constitution systémique de l’inceste, qui s’hérite de génération en génération si rien n’est fait pour enrayer la machine infernale. Lire la critique du Hufftingtonpost.

bm_9782843375798• FEROCES de Robert Goolrick
Les Goolrick étaient des princes. Et tout le monde voulait leur ressembler. C’étaient les années 50, les femmes se faisaient des coiffures sophistiquées, elles portaient des robes de taffetas ou de soie, des gants et des chapeaux, et elles avaient de l’esprit. Les hommes préparaient des cocktails, des Gimlet, des Manhattan, des Gibson, des Singapore Sling, c’était la seule chose qu’ils prenaient au sérieux.
Dans cette petite ville de Virginie, on avait vraiment de la classe, d’ailleurs on trouvait son style en lisant le New Yorker. Chez les Goolrick, il y avait trois enfants, tous brillants. Et une seule loi : on ne parle jamais à l’extérieur de ce qui se passe à la maison. A la maison, il y avait des secrets. Les Goolrick étaient féroces. Comparé à William Styron et Flannery O’Connor, Robert Goolrick a créé avec son premier roman, Féroces, un de profundis sudiste, dans lequel un fils ne survit pas tout à fait aux crimes du père, même quand il piétine sa tombe avec des chaussures anglaises.
Conseillé par Anne : Un livre fort, le premier que j’ai lu sur le sujet et qui m’a permis de me comprendre un peu, de lire des phrases qui m’ont littéralement bouleversée tellement j’aurai pu les écrire moi même , autour de la dissociation, de la solitude, des souffrances vécues et celles infligées à mon entourage.
Pour la première fois, après ce livre j’ai osé appeler un centre de psycho-traumatologie pour me faire aider grâce à une prise en charge adaptée. 

QUAND TOUCHER N’EST PLUS JOUER : INCESTE FRERE/SOEUR ET ABUS SEXUEL ENTRE ENFANTS de Anne Schwartzweber.
Ils étaient des frères, des sœurs. Parfois des cousins ou des cousines. Parfois aussi, un(e) camarade de classe… Ils étaient des enfants. Mais un jour, ils ont dérapé : ils ont pris le corps d’un autre enfant pour un objet de manipulation et de satisfaction sexuelles. Pour un lieu de décharge de leurs conflits personnels… Ce corps-objet est alors devenu le terrain de leur « Je » tout-puissant, amenant leur victime à se couper du leur. L’innocence, l’amusement et la légèreté se sont envolés. Le rire s’est perdu, laissant l’enfant abusé en proie à un « Je » de maux… Ce livre est dédié à toutes celles et ceux qui, un sombre jour, sont devenus objet sexuel d’un autre enfant. Ce livre, pour redevenir un SUJET, pleinement. Libre et fier. A travers cette étude, l’auteur aborde la question délicate des abus sexuels entre enfants et notamment, cas plus fréquent que les incestes père/fille, celui des incestes frère/sœur. Elle y propose des repères en matière de comportements sexuels normaux et déviants, une explication du fonctionnement du psycho-traumatisme, mais aussi des pistes éducatives et thérapeutiques afin de ne plus passer à côté de ces abus particuliers, et d’aider les victimes, enfants ou adultes, à réparer les effets de ce type de traumas. Anne Schwartzweber est psychologue. Elle exerce en libéral.

• SOIS GENTILLE de Valérie Corré
« C’est un livre coup de poing dont on ne sort pas indemne. « Sois gentille » de Valérie Corré est le récit de l’inceste subi par son auteur alors qu’elle était enfant. Ce n’est ni un texte de vengeance, ni de pardon, plutôt un récit en forme de psaume. Influencée par la peinture et la musique Valérie Corré donne à réfléchir en interpellant chacun par le biais de phrases longues et porteuses de symboles. Cela confère au livre un supplément d’âme et rend le propos plus universel. Comprenant que la haine ne construit pas, elle transforme sa souffrance en prière, dans un témoignage christique. Valérie Corré se bat désormais pour faire évoluer la loi contre la notion de prescription. » (Texte du critique littéraire « Jean Rémi BARLAND » paru dans le Magazine Gens du Sud en février 2014.)

OU SONT LES VIOLEURS ? de Marlène Schiappa
« Ceci n’est pas un essai sur le viol, mais sur la culture du viol. Il ne s’agira pas ici de résilience, de guérir ou de se remettre, de stratégies d’évitement du viol ou de récits de viols. Il s’agit de traiter ce qui constitue une culture du viol : la façon dont le story telling, le récit et l’analyse des agressions sexuelles et des viols contribuent à les banaliser, à les justifier, à les excuser, à les moquer, voire à les érotiser et même à les encourager. » Marlène Schiappa
Nourri d’un important travail de recherche et d’analyse des discours médiatiques, Où sont les violeurs ? affronte les questions qui fâchent et n’évite aucun tabou : ni l’abandon par les institutions des hommes violés, ni la non-­désignation des hommes violeurs, ni l’égarement féministe dans le traitement des agressions sexuelles de masse de Cologne.

DELIVREE, ENFIN LIBEREE d’Alexandra C.
La vie d’Alexandra s’annonçait sous les meilleures auspices.
Mais un jour, le père commet un geste irréparable ! La famille éclate… Le foyer qui ne devait être que provisoire s’éternise, puis c’est la famille d’accueil. Les apparences sont trompeuses, Alexandra, la victime, se trouve accusée, humiliée. Les coups, la honte, la solitude devient sont quotidien.
Comment vivre après avoir grandi dans une telle souffrance, sans amour ?

Il Y AVAIT LE JOUR, IL Y AVAIT LA NUIT, IL Y AVAIT L’INCESTE de Mathilde Brasilier.
« Je suis chaque matin l’enfant qui arrive à l’école sans ses chaussures, en pleurant, mais quelle chance… son père est venu jusqu’à l’école, en courant le long du boulevard Saint-Germain pour que sa petite fille ait ses chaussures aux pieds et s’arrête de pleurer. Et que la honte d’avoir les pieds nus, elle est dérisoire face à une blessure en sept lettres, qui commencerait par la lettre « I », et ne se terminerait jamais. J’avais cinq ans. Je me sentais désavouée dans l’indifférence du monde. »
Maud Steiner, fille d’un père architecte Prix de Rome et d’une mère sculpteur, a grandi à Saint-Germain-des-Prés dans les années 60. Après le suicide de son frère Fabien, elle cherche durant quinze ans une explication. Au cours d’un travail thérapeutique, des flashs de sa petite enfance ré-émergent… L’amnésie s’efface.

L’INTOLERABLE INDIFFERENCE de Laurence Beneux
« Je pense qu’une société qui ne considère pas la protection des enfants comme une priorité absolue est perdue. Qu’elle passe à côté de l’essentiel. Qu’elle est décadente et a pris le chemin du déclin. » Laurence Beneux ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de faire connaître la vérité. Experte sur les sujets traitant de la pédocriminalité, elle a fait de la protection des enfants comme celle des femmes le combat de sa vie. Elle livre ici le récit de vingt ans de sacerdoce ; vingt ans où elle a (presque) tout vu, tout lu et tout entendu ; vingt ans d’indignation, de rage et de tristesse, ponctués de rencontres formidables et de quelques belles victoires ; vingt ans où parcours professionnel et convictions personnelles ont fini par se rejoindre dans un seul but : informer le grand public, sans relâche, coûte que coûte, des dysfonctionnements et situations gravissimes que les institutions tiennent pour cachés.
« Si vous partagez avec moi la conviction que nous devons à tout enfant protection, amour et bien-être, je vous en supplie, faites-le savoir« , Laurence Beneux.
Conseillé par Pascaline.

LE LIVRE DE LA HONTE – LES RESEAUX PEDOPHILES de Laurence Beneux et Serge Garde
Au printemps 2000, Serge Garde dans L’Humanité, puis Laurence Beneux dans Le Figaro, révèlent l’existence du CD-Rom de Zandvoort contenant 8 500 documents pédosexuels, et d’un fichier établi par la police hollandaise à partir du CD-Rom, avec 472 photos de mineurs. Qui sont ces enfants en danger ? Des journalistes, des parents, des associations et des professionnels de l’enfance, faute d’obtenir des enquêtes adaptées, vont rechercher et identifier une vingtaine des enfants du fichier. Du côté des institutions, police et justice, c’est la gêne, le dénigrement et parfois la désinformation pour masquer une dépénalisation de fait de la pédosexualité dans de nombreux dossiers. Avec, ponctuellement, des actions très médiatisées pour répondre aux exigences d’une opinion publique qui refuse désormais le silence. Dans une Europe traumatisée par l’affaire Dutroux, le CD-Rom devient en France un formidable révélateur de problèmes : pourquoi le déni actuel, comment lutter contre les réseaux à l’époque d’Internet ? Un deuxième CD-Rom contenant des scènes de viols et de tortures d’une violence inouïe est transmis par Laurence Beneux et deux journalistes de Canal + à la justice. Une information aurait été ouverte début 2001 sans que personne n’en soit informé. Dans leur conclusion, les auteurs annoncent qu’il existe plus de… 20 CD-Rom issus de l’enquête de Zandvoort ! Qu’en faire, alors que la justice semble tétanisée ? Une enquête implacable. Laurence Beneux et Serge Garde, journalistes, ont, après leurs révélations, poursuivi leurs investigations.

LE GENIE DES ORIGINES, PSYCHANALYSES ET PSYCHOSES de Paul-Claude Racamier
« Depuis toujours j’ai aimé découvrir des horizons inconnus et des recoins imprévus. Depuis toujours j’ai aimé faire partager le plaisir de mes découvertes… ».
L’auteur qui s’exprime ainsi livre le fruit de recherches qu’il mène depuis une quinzaine d’années. Du deuil originaire aux dépressions exportées, de la séduction narcissique à l’antiœdipe et à l’inceste, des fantômes aux fétiches et aux figurants prédestinés, en ces trajets comme en bien d’autres, c’est à l’exploration passionnante des énigmes de la psyché que convie cet ouvrage nourri d’expérience clinique et riche en aperçus originaux.
Se situant au confluent de l’individuel, du familial et de l’institutionnel, sur la crête entre catastrophe psychotique et créativité, au cour de la pensée des origines, dans les dédales de pathologies obscures et dans la perspective inédite de la topique interactive, Paul-Claude Racamier propose un éclaircissement pour l’observation clinique, des bases pour la thérapie familiale et un renouveau pour la théorie psychanalytique.
Paul Claude Racamier (1924-1996) fut président de l’Institut de psychanalyse familiale et groupale, directeur de l’Institut de psychanalyse de Paris, et directeur du Centre pilote de la Velotte à Besançon.

LES FEMMES ET LEUR SEXE – NE PLUS AVOIR MAL, RENOUER AVEC SON DESIR, SE SENTIR LIBRE de Laura Beltran et Heidi Beroud
Rassurant, précis, efficace : ce livre est pour les femmes qui ne se sentent pas épanouies dans leur vie sexuelle. Elles ont mal, ou peur, leur libido est en berne, ça les ennuie. Souvent, elles finissent par se passer de sexe et se réfugient dans la tendresse. S’appuyant sur de nombreux témoignages et sur leur expérience de sexologues, Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran racontent la vie secrète du sexe féminin, ses entraves et les manières de se libérer. Leur message est clair : parler des difficultés permet de dédramatiser et de trouver des solutions. Car nommer les galères sexuelles, c’est aussi une chance : l’occasion d’aller à la découverte de soi, de son plaisir, de son rythme – bref, de s’ouvrir à son potentiel érotique et de choisir une façon personnelle, à soi, d’aimer la sexualité.
Article en lien avec l’ouvrage : Connaissez-vous l’incestuel ? sur le blog Les 400 culs.
A la différence de l’inceste, qui implique des contacts génitaux entre parents, l’incestuel est une relation malsaine qui consiste pour les parents à ne pas respecter l’intimité de leurs enfants… Dans « Les Femmes et leur sexe”, deux cliniciennes expliquent : comment éviter le piège de l’incestuel ?

ROOM de Emma Donoghue
Jack fête ses cinq ans dans la chambre qu’il habite avec sa mère depuis sa naissance et dont il ne sort jamais. Il y a Madame Porte, Monsieur Tapis, Madame Table et Monsieur Lit, tous les éléments du quotidien enfin, qui deviennent des compagnons d’isolement. Il y a aussi Grand méchant Nick, celui qui apporte les cadeaux du dimanche et qui tient mère et enfant enfermés ; et Dent Malade, qui fait souffrir Ma. Le point de vue de l’enfant tient tout le roman et lui confère une grande force affective autant qu’une dureté troublante. Room est le septième roman de l’auteure irlandaise, mais seulement le deuxième traduit en français. Il s’inspire d’un fait divers, mais dépasse largement la logique de compte-rendu, grâce à une écriture incarnée et une belle confiance laissée à ce petit garçon, dont le point de vue, à la fois naïf et lucide, donne au roman une douceur tragique.
Room a été finaliste du Booker Prize.
« Room appartient à cette espère si rare, celle des vraies oeuvres d’art. Vous dire qu’il ne ressemble à aucun autre livre est pour moi le plus beau des compliments. Il suffit de décrire sa puissance, sa beauté sombre et pleine de révélations. »
Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque.
Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions. Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seule avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance.
Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir.
Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ?
Room interroge la capacité de survie qui existe en chacun de nous, tout en célébrant les pouvoir du récit et du langage. Mais l’auteur résume magnifiquement son principal objet de réflexion : « Le drame essentiel de la parentalité : comment l’on passe d’un instant à l’autre du rôle de celui qui console à celui qui persécute, tout comme les enfants passent leur temps à illuminer notre vie et à nous rendre fous. J’ai essayé de saisir cette étrangeté et ce paradoxe. Devenir parent suscite les émotions les plus folles qu’on puisse ressentir. »

LE FILLE DU TRAIN de Paula Hawkins
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…
Adaptation cinématographique (sortie : 26 Octobre 2016) , de Tate Taylor, avec : Emily Blunt, Haley Bennett, Justin Théroux, Luke Ewans, Rebecca Fergusson .

Âme perdue de Céline Chenevière
« Survivante de l’inceste paternel, durant des années, j’ai écrit des poèmes pour me soulager.
Ce recueil est non seulement un exutoire, mais aussi un message d’espoir que je souhaiterais transmettre aux victimes d’inceste.
Aujourd’hui, je suis une maman comblée. J’ai réussi à aimer, et à être aimée en retour et j’ai réussi à me libérer de ce fardeau par l’écriture. Un travail sur moi qui m’aura pris une vingtaine d’années avant de pouvoir en parler sans avoir honte et aujourd’hui plus rien ni personne ne pourra jamais me faire taire, ni ne m’empêchera d’être heureuse malgré ce si lourd passé !»

L’enfant cassé de Catherine Bonnet
La vérité sur l’inceste et la pédophilie est-elle insoutenable au point qu’il soit préférable de la nier ?
A la fin du siècle dernier, à l’heure des premières révélations sur ces pratiques, la société hésite entre déni et banalisation, partagée entre le désir de dénoncer et celui de taire des actes qui remettent en cause ses fondements mêmes. Aujourd’hui, après la prise en considération, dans les années quatre-vingt, des ravages provoqués par l’inceste et la pédophilie, après la scandaleuse affaire Dutroux, on voit se ranimer la suspicion à l’égard des victimes.
Catherine Bonnet, médecin, psychiatre, psychanalyste et spécialiste de la maltraitance, tente ici de comprendre ce phénomène et apporte son témoignage afin d’éviter que la chape de plomb, une fois de plus, ne retombe. Comparant le syndrome post-traumatique des enfants victimes d’abus sexuels à celui des victimes de la guerre, elle démontre par des faits précis – dessins, propos, comportements – que la majorité de ces enfants sont crédibles. Incitant à ne négliger aucun symptôme, elle évoque la manière d’aborder la question avec l’enfant, le rôle des parents, la stratégie de l’agresseur.
Fondé sur de rigoureux rappels historiques et d’impressionnantes données cliniques, l’ouvrage de Catherine Bonnet est un cri d’alarme et de protestation face à une situation dangereuse et paradoxale : alors que les professionnels signalent leurs soupçons de violences sexuelles envers des enfants, la parole des victimes et des adultes qui tentent de les protéger est de plus en plus refusée.

TIGRE, TIGRE de Magaux Fragoso
Par une belle journée d’été, Margaux Fragoso rencontre Peter Curran à la piscine de son quartier, et ils commencent à jouer. Elle a sept ans ; il en a cinquante-et-un. Quand Peter l’invite chez lui avec sa mère, la petite fille découvre un paradis pour enfants composé d’animaux exotiques et de jeux. Peter endosse alors progressivement, insidieusement, le rôle d’ami, puis de père et d’amant. Charmeur et manipulateur, Peter s’insinue dans tous les aspects de la vie de Margaux, et transforme l’enfant affectueuse et vive en une adolescente torturée. Lyrique, profond et d’une limpidité hypnotique, Tigre, tigre! dépeint d’une manière saisissante les forces opposées de l’emprise et de la mémoire, de l’aveu et du déni, et questionne nos capacités de guérison. Un récit extraordinaire qui dévoile de l’intérieur la pensée d’une jeune fille au bord de la chute libre.
Article du 29/06/2017 – Hufftingtonpost -> Margaux Fragoso, auteure du roman « Tigre Tigre! », bouleversant récit sur une enfant victime de pédophilie, est morte

La Trilogie d’une Renaissance d’Isabelle Sezionale

Laëtitia ou la fin des hommes de Ivan Jablonka Prix Médicis 2016
Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du « présumé coupable », précipitant 8 000 magistrats dans la rue.
Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.
« Cette histoire nous interroge sur la vulnérabilité des enfants, sur les violences subies par les femmes depuis des siècles » – Ivan Jablonka

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :