«Les femmes comme toi sont celles qui vont créer ‘la génération qui parle’, celle qui dénonce pour que cela s’arrête».
Merci… je me reconnais ainsi !

Il est temps, temps de m’inscrire dans cette révolution.
Les femmes qui parlent, les femmes qui prennent la parole pour que cesse le silence, la collusion,  le déni.
Les femmes qui s’expriment, élan de vie et hymne à la vie.
Hymne à la dignité de la vie, hymne à ma dignité de femme.
Hymne à la parole, Hymne à ma parole, Hymne de la résilience.

Vaincre l’abus, l’abus de pouvoir, vaincre les relations affectives et psychologiques incestueuses.
Vaincre les mots violents.

Vaincre en moi-même cette grande négation, enseigné très tôt.

« L’inceste révélé, neuf fois sur dix, la famille incestueuse exclue la victime qui révèle l’inceste au profit de la cohésion familiale. »

J’ai mis des années à m’aimer, à aimer ma vie…
A 20 ans, être heureuse d’être en vie me semblait impossible.
J’ai passé 15 ans à survivre, à mordre, à vouloir mourir parfois.
Pourquoi tant de rage ?
Pourquoi suis-je dans cet état ?
Sentiments d’avoir gravit une première montagne pour retrouver ma jambe, mon bras, ma tête, ma main…

Personne ne pourra voler ma victoire…
Je gambade dans les montagnes tel un cabri !

Aucun déni, aucune violence d’exclusion, aucun mensonge, aucune insulte récurrente, aucun abandon, aucune Fatwa affective n’aura le dessus. J’exclue la misère de ma vie, noël est passé …
Vous pourriez être tout un pays à essayer de me faire taire, et je parlerais…
Mon âme est et sera victorieuse !
Ma vie va s’épanouir encore plus !
Je n’ai pas fini de peindre ma vie telle que je la chante…

2017, merveilleuse année ! Il y a un avant et un après…
2017, Année de la compréhension de moi même et de mon historicité…
Année de la trahison des miens et de l’exclusion, la double peine, une Fatwa organisée !

2017 ! Merci !
Merci Compagnon, merci Fille ! Merci Soeurs ! Merci Mère ! Merci Amis falsifiés …

Oui, car révéler un abus est encore un exercice de haute voltige au XXIème siècle.

Je mets mes crampons, je ne suis pas à ma première montagne.

Mais le paysage est comment dire ? Sur un versant, plutôt intime et familial, heuuuu….

Vision d’horreur ! … Le vent est violent, les bourrasques tendues …

Voir les siens, voir les êtres aimants et aimés tomber dans les griffes du déni, de la condamnation de la victime.
Les griffes de l’exclusion, par des êtres aimés et soutenus, chéris …

Tombés ! Ils sont tous tombés… dans les escaliers de la cave non éclairée de leur inconscience. La face obscure de la vie qui a la volonté d’anéantir et qui tue.

La justice ? L’amitié ? L’impartialité ? Le jugement correct ? Le dialogue ? La compassion? L’écoute ? L’amour ? L’étude des philosophies ? Les valeurs de beauté, de soutien, d’engagements ?

Pouf ! Partie ! Comme par magie.

Le rideau noir s’est refermé sur une scène manipulée.
Le rideau est baissé mais quelques personnes continuent à y jouer…
Regardons voir …
Chuchotements, calomnies, la sorcière est chassée par la meute ….

Qui est l’éclairagiste ? Qui a fait les répliques ? Où est le metteur en scène ? !!!!!!!
Au secours ! On vole le plateau de l’Opéra !

Hahahaha ! Je ne suis pas un lapin de trois semaines… On vole ou croit voler mon pouvoir de VIE ! Je récupère la totalité ! Et Hop ! Je tire des flèches, me transforme en dragon … Oui ! Je sais faire ….

Ce n’est qu’un mauvais rêve passager, une illusion…  C’est une mascarade !
Mais pourtant ….

L’attaque se fait sentir dans ma chaire :
« tu es une mauvaise mère, une mauvaise fille »

Tentative de destruction massive… venant d’un être aimé et non éclairé …

J’enrage, je donne des claques verbales ! Je me bats !

Que j’aime cette année 2017 !
L’univers m’a sentie prête ! Il m’a envoyé LA MONTAGNE !
Celle qui était douce et belle, s’est transformée en glaçon.

Il avait raison, le cosmos avait vu juste, comme d’habitude, j’étais prête !

Je m’aime et ne condamne personne.
Je m’aime et la vie me le rend bien.
Mes rêves de paix et d’amitié sont intacts.
Je suis une femme de valeur…
Mes bourreaux et autres corbeaux sont pardonnés.
Grâce aux corbeaux qui ont volé les fruits sur mon arbre magnifique…
J’ai la victoire !
Car grâce à eux, ils emportent mes graines, bien plus loin que je ne le ferai toute seule…..

Presque tous mes compagnons ont été abusés sexuellement,
60% de mes amis hommes et femmes l’ont été également !

 » Enfants !
Victimes collatérales et innocentes de cette pathologie gravement dévastatrice. »

GAGNONS !

17 Novembre 2017
LILLE – FRANCE

Valérie Maniglier

 

Publicités