Vous avez été nombreux/ses à répondre à ma proposition de constituer une liste de Chansons, puis de Livres et bientôt la liste des films sera à jour… et nous continuerons, avec les documentaires, les vidéos, les blogs…
Merci encore une fois pour votre investissement ! C’est juste : GENIAL !

Certains d’entre vous en me donnant leurs références d’ouvrages « utiles » ou « littéraires » m’ont écrit quelques lignes, je partage avec vous les mots de Charlotte…


Le premier livre qui m’a permis de « comprendre » que ce que j’avais vécu entre 8 et 12 ans avec mon frère aîné était grave est « Ce que les maux de ventre veulent dire de votre passé » de Ghislain Devroede.

Non seulement j’ai compris pour moi mais aussi pour ma petite sœur.

Au final, dans la famille, après de longues années de thérapie et une dénonciation familiale :
– ma mère a été abusée par son père
– moi par mon frère aîné, ma sœur aussi, mais elle le nie et me rejette.
– La fille aînée de ma sœur, ma nièce, a été également abusée par son père ; même si ma sœur a trouvé des cassettes vidéo d’enfants prouvant que son ex-mari était un pédophilie, l’affaire a été étouffée !

Super ….

Une amie scénariste, Catherine Tullat, a écrit une pièce de théâtre, « L’enfance volée », inspirée de mon histoire, mais elle a du mal à la faire publier puisque ce sujet heurte encore les consciences…
Moi j’ai tourné la page, je ne vois plus ma famille et n’ai plus de relations sexuelles depuis 15 ans.
Je m’en porte très bien et pratique la méditation en pleine conscience.
Je suis allée voir trois fois le spectacle d’Andrea Bescond et c’est seulement à la troisième fois que j’ai entendu certaines choses, en particulier la description du bonbon qui sentait mauvais, je me suis rendu compte alors que mon cerveau avait fermé mes oreilles…

Je continue de vivre libre, sans attachement affectif, et je m’en porte mieux.

Charlotte

Publicités