Je voulais partager avec vous ma journée particulière…

Ça fait 4 ans que j’ai poussé la porte de la gendarmerie pour mon dépôt de plainte ; je savais qu’elle serait classée (plus de 30 ans après ma majorité) mais maintenant il n’est plus tout lisse, il reste une trace quelque part.

Je n’avais pourtant pas pensé, à ce moment là, qu’aujourd’hui j’aurais ce sentiment d’être un déni de justice pour le reste de mes jours…

4 ans aujourd’hui que je suis allée, à la gendarmerie, rendre à César ce qui appartenait à César.
4 années que son nom est classé dans un casier de la justice.
4 ans aujourd’hui que je suis un déni de justice.

#stopprescription #jesuisundénidejustice

Fleur

Publicités