Briser le tabou des violences sexuelles et de l’inceste est bien compliqué… j’en ai fait les frais… et surtout, j’ai découvert à 38 ans que je n’étais pas la seule, mes cousines aussi avaient subi l’impensable !

Personnellement, c’est grâce à la sophrologie que j’ai pu sortir de ce triste épisode de ma vie, me réapproprier mon corps et mes sensations, travailler ces pensées bien encombrantes qui vous polluent l’esprit et le corps. Je suis heureuse du chemin parcouru…

J’ai porté plainte, même si cela n’a eu comme répercussion que d’être rejetée par ma fratrie ! Je l’ai fait pour mes enfants, et mes cousines qui à leur tour ont porté plainte.
La prescription est une idiotie, elle protège des salauds.

Nous sommes trop nombreux pour nous taire. Nos enfants doivent savoir pour mieux se protéger et aussi pour couper tous liens pervers avec ces actes innommables.

Merci à ce blog d’exister !

Marie

Publicités