Nous sommes 3 enfants adoptés.
Un passé un peu chaotique.
Je ne sais plus quel âge j’avais, mais j’étais à l’école primaire.
Un jour, alors que nous étions seuls, mon frère m’a demandé si je voulais bien lui faire plaisir. J’étais petite, et c’était mon grand frère, je lui faisais aveuglément confiance. Je ne rentrerais pas dans les détails, mais vous l’avez compris. Il m’a fait des attouchements. Innocemment j’en ai parlé à ma sœur, elle m’a expliqué que c’était grave, que je devais en parler à notre maman.
Chose que j’ai faite.
Maman, est partie se balader en voiture avec notre frère.
Quand il est revenu, il m’a dit qu’il était désolé, qu’il ne recommencerait plus.
Chacun de notre coté, on nous a emmené voir un psychologue, et on n’en a jamais reparlé.

Un jour, j’ai eu besoin de savoir, j’étais plus grande, je devais avoir 13-14ans,
je suis allée demander à mon frère pourquoi il m’avait fait ça.
On s’est assis, il m’a dit, que pour lui, à l’époque il avait trouvé cela normal, car lui aussi avait subi des attouchements quand on vivait dans notre pays natal.
Et quand on lui a expliqué, que c’était mal, et pas normal, il s’en est voulu terriblement, il s’en voudra toute sa vie, je pense.
Ce jour-là, j’ai pleuré, il a pleuré. On s’est serré dans les bras.

Aujourd’hui, je pense, que, si on explique bien aux enfants, et que tout est pris assez tôt, on peut arrêter un engrenage. Comme cela a été le cas dans ma famille.

J’ai pardonné mon frère depuis des années, et je sais qu’il n’a jamais pu faire de mal à nouveau.
C’est une personne bien, qui a été perdue durant son enfance, à cause de notre passé.

Je suis maman à l’heure actuelle, j’explique avec des mots doux et adaptés à mes enfants que personne ne doit leur faire du mal…

Kassidy

Publicités