Les ogresses aux orties
(à mon enfant intérieur)

De fil en aiguille
File ma fille
Petite pitoyable
Blondes tresses
Était la vie

La tienne tentait le diable
File loin fille
Petite et vulnérable
Friable la famille
Avait besoin de lui

Et toi ballon crevé
Rouleur d’ingrate bosse
Sur flamboyante touche
S’est couché Thanatos

De hardes en hardiesse
Et de lits en liesse
De livres en ivresses
Tu reconnais la joie
Tu habilles l’amour
Et dessines l’allégresse
Tu caresses la soie
Et te vêts de velours

D’espadrilles en regrets
De sagesse en corsage
La vérité fait rage
Elle est parlée
Écrite chantée
Tu peux dormir en paix

Petite fille

3 Mars 2017 (Pour ma petite Joëlle abusée à l’âge de 11 ans)

Publicités