Mord à mort


Toi qui ne m’entends pas

Toi qui ne m’écoute pas

Entends-tu gronder le chien?


Toi qui scrute mon regard

Toi qui me regarde sans me voir

Entends-tu gronder le chien?


Toi qui palpes mes non dits

Toi qui caresses mes interdits

Entends-tu gronder le chien?


Toi qui soigne mes maux

Imaginaires avec des doigts

Plus longs qu’un stéthoscope

Entends-tu gronder le chien?


Toi qui éventres de tes mains

Mes plus minces cicatrices

Entends-tu gronder le chien?


Toi dont le verbe difforme

Dévore mes soupirs naissants

Entends-tu gronder le chien?


Toi dont le souffle bestial

Excite ma fureur animale

Entends-tu gronder le chien?


Entends-tu gronder le chien?

Hein, entends-tu gronder le chien?


Car à la fin, vois-tu, le mord du chien

Saisit le vif de celui

Qui n’entend pas gronder le chien


Und beisst es zum Tode

(Et le mord à mort)


Agnès

Découvrir un autre poème d’Agnès –> https://lagenerationquiparle.com/2019/11/12/danser-la-liberte-en-poesie/